Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher







Accueil > Actualité

Le collectif artistique MayBeBee travaille avec l’abeille pour questionner le rapport que l’Homme entretient à son milieu

L’IBMM accueille une résidence d’Artistes d’observation et de recherche

par corneille - publié le

 Le collectif artistique MayBeBee travaille avec l'abeille pour questionner le rapport que l'Homme entretient à son milieu

Le projet du collectif d’artistes MayBeBee labellisé MUSE et piloté par l’IBMM, répond aux objectifs de sensibilisation à l’art auprès de la communauté universitaire en mettant en valeur la recherche scientifique.

La résidence du Collectif d’artistes se déroulera sur deux années (2018/2019) avec une première phase de recherche en novembre 2018 :

Entre curiosité scientifique et projection symbolique, entre affection et manipulation, Est-ce aimer ? réunit trois projets de performances qui explorent, chacun à un niveau différent, notre relation à l’abeille : “la chimie des sentiments” qui se déploie à l’échelle moléculaire, la construction d’un rapport entre deux êtres à travers des expériences d’apprentissages réciproques, la cohabitation durable entre deux sociétés négociant un même espace.

Soutenu par le service Art et Culture de l’Université de Montpellier et la DRAC Occitanie, ce projet fait l’objet d’une résidence de recherche et création au sein du laboratoire IBMM du 6 au 23 Novembre 2018. La restitution aura lieu en 2019 sous la forme de trois performances publiques et d’une table-ronde.

Collectif artistique MayBeBee :

Lia Giraud : Visual artist and researcher, PhD in Arts&Sciences avec Gabriel Laurent et Arnaud David Richardier
SACRe - PSL Research University
www.liagiraud.com

PNG - 13.8 ko

Collaborateurs Scientifiques : Matthieu Rousset (IBMM), Jean-Baptiste Thibaud (IBMM), Guillaume Bagnolini (Laboratoire Epsylon)

Production  : Service Art et Culture (Université de Montpellier), DRAC Occitanie

JPEG - 70.2 ko


JPEG - 36.7 ko


JPEG - 120.6 ko