Accueil > La recherche > Les Equipes > Oncopharmacochimie & Pharmacotoxicologie Cutanée

Thématiques

par Laure-Anais Vincent - publié le , mis à jour le

Thématiques

Groupe 1 : Oncopharmacotoxicologie cellulaire et moléculaire

Notre groupe étudie d’une part les mécanismes de chimio- sensibilité/chimio-chimiorésistance des cellules tumorales (mélanome notamment), d’autre part cherche à préciser le mécanisme d’action de nouveaux composés à activité anticancéreuse. Nous utilisons des approches « classiques » de biologie moléculaire et cellulaire, et des approches « globales » de type transcriptomique, métabolomique et protéomique.

Contact : Pierre CUQ, pierre.cuq umontpellier.fr

Groupe 2 : Pharmacochimie & Biomolécules

Nous réalisons le développement pharmacochimique de nouveaux dérivés hétérocycliques imidazo/pyrazoloquinoxaliniques : Synthèse, réactivité chimique, activités anticancéreuse et antiparasitaire. Le projet « Imiqualines » vise à étudier la synthèse, la réactivité chimique, les activités immunomodulatrices et pro-apoptotiques, de nouveaux dérivés des séries imidazo[1,2-a]quinoxaline, imidazo[1,5-a]quinoxaline et pyrazolo[1,5-a]quinoxaline avec applications in vivo sur cancer de type leucémies, mélanome, cancer du pancréas, selon deux axes principaux :

  • Développement pharmacochimique de molécules à activité nanomolaire et introduction de variabilité sur les systèmes tricycliques pour relations structure-activité.
  • Elucidation du mécanisme d’action dans le cadre d’études de biologie chimique ciblées. Nous développons également des analogues hétérocycliques de l’Imiquimod en tant que nouveaux composés à activité antiparasitaire selon deux axes principaux : Leishmaniose et Toxoplasmose.

Contact : Pierre-Antoine BONNET, pierre-antoine.bonnet1 umontpellier.fr ; Carine MASQUEFA, carine.masquefa umontpellier.fr

Groupe 3 : Pharmacotoxicologie cutanée des xénobiotiques & formulations

Modélisation in vitro et analyse pharmacotoxicologique de la pénétration cutanée de xénobiotiques en fonction des caractéristiques physico-chimiques et du type de véhicule. Molécules cibles : anti-oxydants, répulsifs, anti-inflammatoires et photoprotecteurs. Facteurs influents & optimisation de la formulation des systèmes dispersés : nano et microsystèmes.

Contact : Gilberte MARTI-MESTRES, gilberte.marti-mestres umontpellier.fr

Groupe 4 : Modèles intégrés en oncopharmacologie et sénescence

Développement de nouveaux modèles intégrés pour l’étude des mécanistiques moléculaires du mode d’action de molécules toxiques ou à visée thérapeutique :
# mécanismes moléculaires de sénescence-régénérations,
# mise au point de biosenseurs chez deux organismes modèles intégrés Caenorhabditis elegans et Tardigrades,
# évaluation des toxicités de molécules ou de gaz et de leurs effets cibles moléculaires,
# évaluation des effets de médicaments ou de molécules à visée thérapeutique sur la vitesse de sénescence et la résistance aux stress,
# mécanismes de chimiorésistance.

Media
https://theconversation.com/les-secrets-des-tardigrades-ces-pokemons-cosmiques-96238
https://www.francetvinfo.fr/sante/biologie-genetique/les-secrets-des-tardigrades-ces-pokemon-cosmiques-qui-resistent-a-tout_2792165.html
https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/le-vrai-du-faux-oui-on-a-bien-decouvert-les-etres-vivants-les-plus-anciens-au-monde_2856305.html
https://www.midilibre.fr/2018/06/22/montpellier-un-laboratoire-etudie-des-etres-microscopiques-aux-allures-de-pokemons,1690935.php

Dernier Symposium tardigrades
https://www.tardigrada2018.org/

Contact : Simon GALAS, simon.galas umontpellier.fr

Groupe 5 : Xénogreffes sur membranes chorioallantoïdiennes (CAM) : une alternative à l’expérimentation animale

Pour des raisons d’éthique mais aussi pour ses avantages scientifiques, administratifs et financiers, la Membrane ChorioAllantoïdienne (CAM) d’œuf fécondé de poule a été choisie comme modèle alternatif à l’expérimentation animale pour réaliser des xénogreffes de cellules ou de tissus humains.
Ce modèle est utilisé pour développer une médecine personnalisée dans le cas de cancers solides et étudier la toxicité de nouvelles molécules anti-cancéreuses dans un environnement biologique relevant.
Ce modèle CAM est utilisé pour réaliser des xénogreffes de tissus ou de cellules cardiaques afin d’étudier de possibles stratégies thérapeutiques de réparations du muscle cardiaque infarci.
Enfin, pour surmonter les limites rencontrées avec les modèles in vitro (Cellule de Franz), nous utilisons les xénogreffes de peaux humaines sur CAM ou de porc pour analyser le passage transcutané de médicaments encapsulés dans des nanoparticules.

Contact : Philippe NIRDE, philippe.nirde umontpellier.fr