Accueil > Actualité

Au-delà d’un grand chimiste, Bertrand CASTRO était un homme de grand cœur

par corneille - publié le

Au-delà d'un grand chimiste, Bertrand CASTRO était un homme de grand cœur

Chers Amis,

J’ai la très grande tristesse de vous annoncer le décès de Bertrand CASTRO. Au-delà d’un grand chimiste, il était un homme de grand cœur.
Nombre d’entre vous le connaissaient personnellement et avaient pu l’apprécier, aussi bien dans sa dimension scientifique qu’humaine.
Bertrand CASTRO a été à l’origine de la création du GFPP, de la première réunion qui a rassemblé les « peptidistes » français en 1977. Il a beaucoup oeuvré pour cette communauté qu’il a toujours soutenue. Pour les « peptidistes », Bertrand CASTRO restera le père du « BOP », agent de couplage universel.
Bertrand CASTRO, Ingénieur diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris en 1961 et titulaire d’un Doctorat d’Etat depuis 1966, a marié avec succès les expériences de recherche dans le secteur public et privé.
Il a débuté en 1961 en tant qu’Assistant de Recherche à l’Université Paris 6, avant d’être recruté à l’Université de Nancy I, où il occupe dès 1969 un poste de Maître de Conférences. Il est nommé Professeur en 1975, et il dirige jusqu’en 1981, l’E.R.A. 558 du CNRS « Méthodes de synthèse appliquées en série des sucres, des peptides et molécules apparentées » et le Service Commun INSERM 19, Peptides de synthèse.
En 1981, il est nommé Professeur de 1re classe à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier ; il est l’un des artisans de la création du Centre CNRS-INSERM de Pharmacologie-Endocrinologie (CCIPE), institut au sein duquel il est responsable de l’équipe « Chimie des Peptides » et dont il devient le Directeur en 1986 et ce jusqu’en 1989.
En 1989 il embrasse une carrière dans l’industrie pharmaceutique, comme Directeur du Développement Chimique Industriel puis Directeur Scientifiques Affaires Industrielles au sein des laboratoires Sanofi Chimie et Sanofi, jusqu’à son départ à la retraite en 2009.
Bertrand CASTRO a été distingué à plusieurs reprises par la communauté scientifique Il a été lauréat de la Société Chimique de France Prix Willemart (1967), Prix Lebel (1976), de l’Académie des Sciences, Prix Henri Labbé (1985) ; il a reçu la Médaille d’Argent du CNRS (1986), le Grand Prix Industriel SFC-SCI (1999).
Malgré sa maladie et sa fatigue, il a toujours gardé des activités scientifiques, il est toujours resté en contact étroit avec la recherche et l’innovation, avec ses collègues du monde académique, avec ses collègues industriels.
Ses obsèques auront lieu le vendredi 27 juin à 16h au funérarium de Grammont, près de Montpellier.
Nous présentons à son épouse Brigitte et à ses enfants, nos sincères condoléances attristées.

Jean Martinez

Portfolio

  • Bertrand CASTRO lors de sa conférence à l'ENSM le 26 janvier 2012 « La (...)