Accueil > Actualité

Camille OGER - Prix SCF-PRIX ENSEIGNANT-CHERCHEUR-2017

par corneille, florent_r0s1 - publié le

Camille Oger, 32 ans, a obtenu son Master de Chimie à l’Université Pierre et Marie Curie en 2007 avant d’effectuer ses travaux de thèse au sein de l’Institut des Biomolécules Max Mousseron à Montpellier, sous la direction commune des Drs. Thierry Durand et Jean-Marie Galano. Sa thèse, soutenue en 2010 a été axée sur le développement d’une nouvelle stratégie de synthèse des neuroprostanes, des métabolites des acides gras polyinsaturés. Elle est ensuite partie rejoindre l’équipe du Pr. Ilan Marek au sein de la faculté de chimie du Technion (Haïfa, Israël) pour effectuer un stage post-doctoral portant sur la synthèse de l’Erythronolide A via l’accès « one-pot » à des stéréopentades de type polypropionate. En 2011, elle a été recrutée comme Maître de Conférences au sein de la faculté de pharmacie de l’Université de Montpellier dans l’équipe du Dr. Thierry Durand, et a obtenu son HDR en 2016.
Les travaux de recherche de Camille Oger, portent sur le développement de stratégies de synthèse vers les nombreux métabolites des acides gras polyinsaturés, nommés oxylipines, de diverses structures ;
cyclopentanique, cyclopentènone, furaniques ou acycliques. Ces travaux de recherche, à l’interface avec la chimie analytique et la biologie ont permis le développement de nouveaux biomarqueurs du stress oxydant plus spécifiques et précoces (ex : syndrome de Rett), mais également des activités biologiques intéressantes (ex : anti-arythmiques). Camille Oger est co-auteur de 50 articles, 4 brevets ainsi que 2 chapitres de livre. Camille Oger s’est également investie au sein de la SCF comme présidente de la section régionale Languedoc-Roussillon, membre créateur du RJ-SCF et secrétaire de l’European Young Chemists’ Network (EYCN).

Total syntheses and in vivo quantitation of novel Phytofurans derived from alpha-linolenic acid
C. Cuyamendous, K. S. Leung, V. Bultel-Poncé, A. Guy, T. Durand, J-M. Galano, J. C-Y. Lee, C. Oger
Eur. J. Org. Chem. 2017, 2486-2490.