Accueil > Événements > Soutenances

Soutenance de thèse

Développement de deux méthodes colorimétriques de caractérisation des immunosurfaces et production d’anticorps pour la purification d’acides aminés

Soutenance de thèse de Thomas Moreau (Dépt. Organisation Biomoléculaire)

par corneille - publié le , mis à jour le

Le Lundi 14 Novembre 2011 à 10h15
Campus CNRS, amphithéâtre de la Délégation Régionale

Thèse dirigée par Odile Vandenabeele-Trambouze et Robert Pascal, équipe DSBC de l’IBMM.
(composition du jury non communiquée)

Résumé :

L’enjeu de ce travail de thèse consistait en l’élaboration de méthodes de caractérisation des immunosurfaces qui soient adaptées à la large diversité des immunosurfaces existantes. Dans ce contexte, nous avons développé deux méthodes colorimétriques, ADECA (Amino Density Estimation by Colorimetric Assay) et A2HRP (Antibody Anti-HRP), permettant de déterminer deux paramètres clefs (Chapitre I) des immunosurfaces : la densité de greffage et l’activité spécifique des anticorps.

Le développement et la validation de la méthode ADECA (Chapitre II) montre qu’ADECA permet une quantification précise, reproductible, sensible et robuste des amines greffées sur une grande variété de supports. L’adaptation d’ADECA pour déterminer la densité d’anticorps greffés est présentée au Chapitre III. Le développement de la méthode A2HRP montre qu’elle est sensible, précise et adaptée à la détermination de l’activité spécifique des anticorps (Chapitre III). Ces deux méthodes permettent ainsi d’étudier l’influence de différents paramètres (chimie de greffage, nature des anticorps…) sur l’élaboration d’immunosurfaces.

La transposition de ces deux méthodes à des formats non plans (monolithes) ou en dynamique est présentée au Chapitre IV. ADECA permet des mesures en dynamique. L’utilisation de la HRP permet de déterminer l’activité des anticorps greffés. Ainsi, nos méthodes s’avèrent adaptées à la caractérisation d’une large diversité d’immunosurfaces (chimie, format…).

Enfin, pour développer une immunosurface de préconcentration des D-acides aminés, nous avons produit deux anticorps par recourt à la dérivation chimique qui se sont avérés spécifiques et affins de la D-sérine et du D-acide aspartique (Chapitre V).

Agenda

Ajouter un événement iCal