Accueil > Événements > Séminaires

Séminaire Chimie ED459

Élaboration de ligands d’ARN viraux : stratégies rationnelle et combinatoire

Dr Nadia Patino (Laboratoire de Chimie des Molécules Bioactives et des Arômes - LCMBA, UMR 6001 CNRS, Université de Nice Sophia-Antipolis)

publié le , mis à jour le

Le Jeudi 03 Avril 2008 à 13h45
Salle de cours SC-16.01 (UM2)

Dans la plupart des cas, les médicaments utilisés en thérapie antivirale prennent pour cibles des enzymes virales (polymérases, hélicases protéases). Cependant, ces traitements conduisent à l’émergence, parfois très rapide, de souches résistantes aux molécules utilisées (cas du VIH et VHC), d’où la nécessité de trouver de nouvelles cibles sur lesquelles agissent de nouvelles molécules.

Dans ce cadre, une piste originale consiste à cibler et inhiber des fragments d’ARN viraux qui sont impliqués dans des processus biologiques essentiels à la multiplication des virus et dont les séquences sont conservées dans la plupart des souches virales. Dans la plupart des cas, la fonction biologique des ARN découle d’interactions très spécifiques que ces ARN établissent avec des protéines ou d’autres acides nucléiques. De nombreux travaux se rapportent à l’élaboration de ligands spécifiques qui, en interférant avec ces interactions, sont susceptibles d’inhiber les fonctions biologiques associées aux ARN cibles. De tels ligands peuvent être considérés comme des outils de choix pour l’étude des fonctions biologiques des ARN, mais peuvent aussi être à l’origine de drogues d’un type nouveau.

Dans ce contexte, nous développons deux stratégies en vue d’obtenir des ligands spécifiques du fragment d’ ARN TAR du virus VIH responsable du SIDA :

  • la première approche, rationnelle, consiste à cibler ce fragment d’ARN structuré en “tige-boucle” au moyen de molécules cycliques “Polyamide Nucleic Acids” (analogues d’oligonucléotiques), dirigés spécifiquement contre la boucle de cet ARN.
  • la deuxième approche est combinatoire. Elle consiste à générer des petites chimiothèques de molécules originales appelées “Polyamides Amino Acides" (PAA) et à étudier leur capacité à s’hybrider sélectivement à l’ARN TAR.

Dans le cadre de ce séminaire, la synthèse des deux types de molécules (PNA et PAA) sera développée. Puis, les résultats concernant les études d’interaction de ces composés avec leur cible ARN TAR seront présentés.

[Cf. illustration dans la version PDF]

Agenda

Ajouter un événement iCal