Accueil > Événements > Séminaires

Séminaire Chimie ED459

L’analyse isotopique quantitative par RMN et ses applications

Dr. Pierrick Nun (Laboratoire CEISAM, UMR 6230 CNRS, Université de Nantes)

publié le , mis à jour le

Le Jeudi 19 janvier 2017 à 13h45
UM FdS, Salle de cours SC-16.01

La RMN isotopique quantitative (iq-NMR) a été développée dans les années 1980 sur le deutérium (SNIF-NMR) et est très largement appliquée depuis. Elle a récemment été étendue au 13C, ce qui permet de nouvelles applications. Il est désormais possible de mesurer avec une précision meilleure que 1‰, le rapport 13C/12C sur chaque carbone (δ13Ci), donnant ainsi beaucoup plus d’informations que le rapport global 13C/12C sur la molécule entière (δ13Cg) obtenu à partir de la mesure du rapport isotopique par spectrométrie de masse (irm-MS). En effet, le seul fait de connaître la valeur moyenne δ13Cg pourrait être trompeur : si la valeur mesurée est nulle, est-ce parce qu’il n’y a pas de fractionnement ou parce qu’il y a des effets isotopiques normaux et inverses contre-actifs sur différentes positions ?

La RMN 13C isotopique quantitative a déjà été appliquée avec succès à une gamme de molécules comprenant le glucose, la vanilline, le paracétamol et l’aspirine et utilisée pour montrer le fractionnement isotopique dépendant de la position se produisant pendant les réactions ou les purifications. Nous avons développé de nouvelles applications de cette puissante technique :
– Dans les études environnementales, l’iq-NMR 13C peut être utilisée pour étudier le devenir des polluants. La dégradation d’une molécule, son évaporation, sa sorption sur une phase stationnaire ont ainsi été étudiées.
– L’empreinte isotopique pourrait fournir un outil unique pour l’authentification des médicaments, en fonction de leur synthèse, du fabricant ou de l’origine des réactifs.
– Dans le débat actuel autour de l’origine du Tramadol, naturelle ou anthropogénique, les valeurs isotopiques moyennes ne peuvent pas donner une réponse claire et l’iq-NMR 13C peut aider à établir une voie biosynthétique possible.

Contact local IBMM : Dr. Xavier Salom-Roig (DAPP)

Agenda

Ajouter un événement iCal