Accueil > Actualité

Le groupe de Modélisation Moléculaire de l’IBMM en collaboration avec le Centre d’études d’agents Pathogènes et Biotechnologies pour la Santé - CPBS de Montpellier

par corneille - publié le

Le groupe de Modélisation Moléculaire de l'IBMM en collaboration avec le Centre d'études d'agents Pathogènes et Biotechnologies pour la Santé - CPBS de Montpellier

Dans un travail réalisé en collaboration avec le CPBS à Montpellier et publié récemment dans la revue Biophysical Journal [1], le groupe de modélisation de l’IBMM (contact : Nicolas Floquet*) a montré comment une protéine du Virus du sida, la protéine de matrice, interagissait avec la membrane cellulaire. La sortie de sa poche du groupement Myristate situé à son extrémité N-terminale joue un rôle clef et permet à la protéine : (1) de s’ancrer à la membrane et surtout (2) de trouver une orientation particulière à la surface interne de la cellule. L’étude a montré comment cette orientation conduisait à la sélection par la protéine d’un type de lipide particulier, le PIP2, qui joue un rôle majeur dans les étapes précoces de bourgeonnement du virus.

Pour plus de détails :

[1] Coarse-Grained Simulations of the HIV-1 Matrix Protein Anchoring : Revisiting Its Assembly on Membrane Domains. Charlier Landry, Louet Maxime, Chaloin Laurent, Fuchs Patrick, Martinez Jean, Muriaux Delphine, Favard Cyril, Floquet Nicolas. Biophys J. 2014 Feb 4 ;106(3):577-85.

*Email : nicolas.floquet univ-montp1.fr