Accueil > Actualité > Archives

Salon Européen de la Recherche & de l’Innovation (SERI)

Paris-Expo Porte de Versailles, 05-07 Juin 2008

par Laurent Boiteau - publié le , mis à jour le

Le SERI (Salon Européen de la Recherche et de l’Innovation) se tiendra du 5 au 7 juin 2008, porte de Versailles à Paris-Expo sur les thématiques Développement Durable, Environnement et Énergie.

Le Pôle Chimie Balard et la Région Languedoc-Roussillon au SERI

La Région Languedoc-Roussillon consacre cette année son stand sur le SERI au Pôle Chimie Balard [1]. Plusieurs projets de recherche des Instituts Balard — Institut des Biomolécules Max Mousseron (IBMM) • Institut Charles Gerhardt (ICGM) • Institut Européen des Membranes (IEMM) • Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM) — seront présentés aux professionnels de l’Industrie et de la Recherche, ainsi qu’au grand public.

30000 visiteurs, 300 exposants, 15000 m2 d’exposition sont au programme de l’édition 2008 de ce salon international.

voir en ligne : le site du SERI
les pages Région Languedoc-Roussillon au SERI

Deux projets innovation de l’IBMM présentés lors de ce Salon : GHS et ELIPEP

Le projet GHS (Jean-Alain Fehrentz)

L’hormone de croissance (growth hormon, GH) est la seule thérapie disponible (par injection de GH) pour traiter les retards de croissance, dont le nanisme en particulier. Nous avons développé, en collaboration avec un industriel de la pharmacie (Zentaris), un analogue de la Ghréline, une hormone peptidique qui stimule la libération physiologique de l’hormone de croissance. Ce composé JMV1843 est actif par voie orale et stimule la libération de GH chez l’homme. Ce composé est actuellement en essais cliniques de phase 3 dans plusieurs hôpitaux (10) aux Etats-Unis, et devrait être commercialisé dans le courant de l’année 2009.
Brevet : PCT WO 0196300.
En savoir plus (dans le site du SERI)

Le projet ELIPEP (Florine Cavelier)

Le traitement des arbres fruitiers, plantes et céréales est grand consommateur de pesticides, et des recherches tendent à trouver des solutions alternatives respectueuses de l’environnement et s’inscrivant dans une approche de Développement Durable. Nous avons synthétisé un peptide dénommé LAPP6 qui présente des propriétés élicitrices  [2] lorsqu’il est pulvérisé sur les plantes. Après des essais en laboratoire, ce peptide a été testé sur la vigne pour ses activités contre l’oïdium, le mildiou et la botrytis (pourriture grise). Des essais en plein champ dans plusieurs régions, effectués pendant trois années, ont montré une activité significative de LAPP6, qui présente de nombreux avantages :

  • Il est actif à de faibles doses (700 mg/ha) ;
  • Son coût est faible ;
  • Il est complètement non-toxique pour l’homme et l’environnement ;
  • Il est biodégradable en acides aminés, potentiellement ré-utilisables par la faune et la flore.

La commercialisation de LAPP6 est envisagée rapidement, les dossiers d’homologation sont en cours.
Brevet : 28 402 39 A1, PCT juin 2003
Collaborations : de Sangosse, Agronutrition.
en savoir plus (dans le site du SERI)


[1Le Pôle Chimie Balard est un Pôle d’Excellence soutenu par la Région Languedoc Roussillon et par l’État. Regroupement des forces de la Recherche, de l’Enseignement et de la Valorisation en région des Universités Montpellier 1 et Montpellier 2, du CNRS, du CEA Marcoule et de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier (ENSCM).

[2 Éliciteur (adj./n.) : qui stimule ou renforce les défenses naturelles d’un organisme végétal