Accueil > Événements > Soutenances

Soutenance de Thèse de Yann THILLIER

par corneille - publié le

La soutenance de Thèse de Yann THILLIER intitulée « Synthèse chimique sur support solide d’ARN 5’-triphosphates et 5’-coiffés » aura lieu le Jeudi 20 décembre 2012 à 13h15 à l’Université Montpellier 2, Bâtiment 25 (SC 25.01).

Composition du jury proposé :

Mme Karine ALVAREZ
Université Aix-Marseille
Rapporteur

Mr Alain BURGER
Université de Nice
Rapporteur

Mme Claude GRISON
Université Montpellier 2
Examinateur

Mr Eric DEFRANCQ
Université de Grenoble
Examinateur

Mr J.-Jacques VASSEUR
CNRS, Université Montpellier 2
Examinateur

Mme Françoise DEBART
CNRS, Université Montpellier 2
Directeur de thèse

Résumé :
Les ARN 5’-triphosphates (TP) et 5’-coiffés sont des molécules très convoitées des biologistes pour des études structurales par cristallographie ou comme outils thérapeutiques. Actuellement, ces oligonucléotides sont produits dans de faibles quantités via des procédés enzymatiques dépendants de la nature du nucléoside situé à l’extrémité 5’. Ces travaux se sont donc inscrits dans l’enjeu majeur de mettre au point une méthode chimique sur support solide qui permette l’accès à ces ARN 5’-fonctionnalisés en quantités importantes et sans restriction de séquences.
Ce manuscrit rapporte une nouvelle méthode efficace de synthèse sur support solide d’ARN 5’-TP à grande échelle indépendante du nucléotide situé à l’extrémité 5’ ou de la longueur de la séquence ARN. De plus, cette stratégie a été étendue avec quelques modifications à la synthèse d’analogues enzymatiquement plus stables de type : ARN 5’-β,γ-méthylène-TP, -(α-P-thio)-TP et -(α-P-thio)-(β,γ-méthylène)-TP.
Une deuxième partie présente la synthèse supportée et l’évaluation antivirale de courts adénylates 2-5A 5’-TP portant des groupements enzymolabiles de type acétalesters en position 3’ du ribose.
Une dernière partie est consacrée à l’élaboration de nouvelles stratégies pour la synthèse d’ARN 5-coiffés. La première approche est un procédé en deux étapes où la structure coiffe (Gppp) est ajoutée sur support solide suivie d’une N7- méthylation enzymatique en solution, alors que la seconde est une méthode plus directe entièrement chimique. Par ailleurs, le couplage chimique de la coiffe sur les ARN supportés nécessite l’emploi d’un acide de Lewis. Ainsi l’utilisation de chlorures métalliques « verts » produits à partir de métaux de transition extraits de la biomasse a été évaluée dans la réaction du couplage de la coiffe sur les ARN.

Agenda

séminaire

  • Jeudi 20 décembre 2012 13:15-16:15 -

    Soutenance de Thèse de Yann THILLIER

    Résumé : Soutenance de Thèse de Yann THILLIER : « Synthèse chimique sur support solide d’ARN 5’-triphosphates et 5’-coiffés ».

    Lieu : Université Montpellier 2, Bâtiment 25, SC 25.01 - Place Eugène Bataillon, Montpellier


Ajouter un événement iCal