Accueil > Formation/Emploi > Emplois/Stages > Archives

Thèse modélisation moléculaire

par florent_r0s1 - publié le , mis à jour le

La Ghréline, hormone produite par l’estomac, stimule l’appétit et la croissance ; sa
liaison sur son récepteur induit un changement de structure des protéines G qui lui sont couplées.
Peu de choses sont connues sur l’interaction entre le récepteur de la Ghréline et ces protéines G ;
le sujet de thèse proposé vise à étudier ces interactions en combinant théorie et expérience. La structure de la protéine Gq sera construite et ses mouvements seront étudiés par les techniques de mécanique moléculaire (modélisation). Combinés aux résultats déjà obtenus pour le récepteur de la Ghréline, ces calculs permettront de proposer un (des) modèle(s) d’interaction entre les
deux partenaires (protéine G :récepteur), validé(s) ensuite par l’expérience via les techniques de mutagénèse dirigée. Le but final est de déterminer les régions du récepteur impliquées dans la transduction du signal pour développer de nouveaux ligands plus spécifiques. Les applications thérapeutiques potentielles découlant de ce travail concernent l’obésité, l’anorexie et le retard de
croissance.
Fin des candidatures : juin 2009 [clos].