Accueil > Actualité

Un article récent de l’équipe Biopolymères Artificiels de l’IBMM est classé dans la catégorie “hot topic” d’Advanced Functional Materials.

par corneille - publié le

Un article récent de l'équipe Biopolymères Artificiels de l'IBMM est classé dans la catégorie “hot topic” d'Advanced Functional Materials.

Dans le cadre de la thèse de Mlle Sarah El Habnouni, l’équipe Biopolymères Artificiels a récemment publié un article décrivant une nouvelle méthodologie de modification de surface de PLA dans Advanced Functional Materials. Le PLA est sans doute le polymère dégradable le plus utilisé à l’heure actuelle dans le domaine biomédical. De ce fait, sa modification de surface est particulièrement recherchée afin d’ajuster et moduler ses propriétés de surface tout en garantissant son caractère dégradable et sa biocompatibilité. Cet article décrit une méthode de modification de PLA non dégradante et généralisable à l’immobilisation de petites molécules, macromolécules et molécules bioactives en surface du polyester, sans changement de ses propriétés intrinsèques. Une preuve de concept a été réalisée dans le domaine des biomatériaux anti-bactériens avec la préparation d’une surface PLA modifiée par des polymères cationiques. Une très forte activité anti-bactérienne a été obtenue sur les souches E. coli et S. aureus.

Référence :

S. El Habnouni, V. Darcos, X. Garric, J-P. Lavigne, B. Nottelet*, J. Coudane.
Mild methodology for the versatile chemical modification of polylactide surfaces : original combination of anionic and click chemistry for biomedical applications. Adv Funct Mater (2011), 21(17), 3321-30

Voir en ligne : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/...